Image
Image

La piste cyclable qui mène de Wassy au lac du Der-Chantecoq passe au pied du Camping

La vélo-voie passe juste devant l’entrée du camping, elle vous permettra de rejoindre directement Le lac du Der et sa jolie station nautique de Giffaumont-Champaubert, la presqu’île de Champaubert et son église. Pour accéder à ces deux sites, vous traverserez la belle et profonde forêt domaniale du Der, peuplée comme son nom l’indique de magnifiques chênes centenaires (Der veut dire “chêne” en celte), avant de déboucher sur le plus grand lac artificiel d’Europe.
 
De là, il vous sera loisible de faire le tour complet du lac à vélo en seulement quelques heures.
Le camping du Buisson s’est équipé d’un parc de vélos, avec ou sans assistance électrique. Ces bicyclettes conviendront aux plus jeunes comme aux plus âgés. Vous pourrez louer 5 VTC, 7 vélos électriques, 4 vélos enfants et 2 charrettes pour transporter les petits vacanciers qui ne sont pas encore en état de pédaler ou d’effectuer la totalité de l’excursion.
 
Le réseau de pistes cyclables auquel est directement relié le Camping du Buisson vous permettra de découvrir nos villages voisins comme Wassy ou encore Saint Dizier en passant par Humbécourt vous pourrez randonner en toute sécurité au milieu du bocage champenois, découvrir son patrimoine architectural si original, et même de longer le canal d’amenée qui alimente le lac du Der.
Image
Image

Le lac du Der-Chantecoq : une petite mer intérieure

Créé pour réguler le débit de la rivière Marne en amont de Paris, le lac du Der est une vaste retenue d’eau de 4 800 hectares aménagée à cheval sur les départements de la Marne et de la Haute-Marne.
 
Cet immense lac artificiel mis en service en 1974 a su faire oublier ses origines humaines en se faisant très vite adopter par la nature. Il abrite en particulier plus de 300 espèces d’oiseaux, présentes toute l’année ou bien le temps d’une pause sur le chemin de leur migration.
 
Le ballet des grues cendrées attire chaque année des milliers d’ornithologues, d’amoureux de la nature ou de simples curieux, tous émerveillés par ce spectacle grandiose qui se donne, de la mi-octobre à la mi-mars, avec une régularité d’horloge qui force l’admiration.
 
Le lac du Der est entouré d’une magnifique forêt constituée de majestueux chênes tricentenaires au milieu desquels on peut bien sûr se promener.
 
Car le lac du Der est devenu un site touristique majeur de la région, qui a su tirer partie de ses atouts en proposant une incroyable variété d’activités et de loisirs : baignade (six plages de sable aménagées sont à votre disposition), voile, ski nautique, plongée sous-marine, bateau à moteur, paddle, promenade en vedette ou en petit train, pêche, balades à pied ou à vélo, observation de la faune… Impossible de tout citer, mais sachez qu’il y en a pour tous les goûts et pour tous les âges.
 
Vous pourrez aussi vous amuser à retrouver les vestiges des trois villages engloutis lors de la mise en eau du lac : ici une église, là une maison à pans de bois.
Distance avec le Camping du Buisson : 7 km
Image
Image

Les églises et maisons à pans de bois :
un joyau architectural

Un patrimoine unique en France est à découvrir autour du lac du Der et au-delà : celui des églises à pans de bois. En empruntant la Route des églises à pans de bois de Champagne, vous pourrez admirer ces étonnants joyaux de l’architecture religieuse, qui puisent leur source dans la géologie et la forêt locales.
 
Ces édifices — il y en a onze — sont construits en bois et en torchis, mélange d’argile et de paille d’avoine malaxés. Ce style de construction donne un cachet tout à fait particulier et ô combien précieux à d’humbles églises rurales.
 
Vous remarquerez de vous-même que beaucoup de maisons et de granges ont également été bâties selon le même procédé, comme en atteste par exemple le bourg de Montier-en-Der.
 
Le Village Musée du Der, qui se situe à Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement, offre un parfait condensé de cette architecture typique de la Champagne humide. Son église à pans de bois a une histoire étonnante : elle appartenait à l’un des trois villages noyés par le lac, et elle fut démontée et remontée pièce par pièce en mémoire du sacrifice consenti par les trois communautés disparues.
Distance avec le Camping du Buisson : 15 km (Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement)
Image
Image

Metallurgic Park : dans les entrailles d’une fonderie

La métallurgie est profondément ancrée dans l’histoire industrielle de la Haute-Marne. Pour perpétuer la mémoire de cette activité, qui est du reste encore bien vivante, un centre d’interprétation a été créé à Dommartin-le-Franc.
 
Sur un ancien site de production métallurgique, autour d’un haut-fourneau, un parcours de découverte permet d’aller à la rencontre de la fonderie d’art, de ses métiers, ses techniques et ses chefs-d’œuvre. Une mise en scène dynamique et parfois impressionnante immerge le visiteur dans l’univers titanesque de la forge et du travail de l’acier.
 
On pourra couler soi-même sa propre pièce de métal dans un moule en sable et l’emporter en souvenir de ce musée pas comme les autres.
 
Trois autres sites ont été aménagés dans le département autour du thème de la métallurgie : la vallée de la Blaise, avec ses sentiers de découverte, les minières de Poissons, où l’on extrayait le fer, et l’ancien haut-fourneau de Vecqueville.
Distance avec le Camping du Buisson : 17 km
Image
Image

Le Festival international de la photo animalière et de nature : sauvage comme une image

Lancé très modestement par une bande de copains en 1997, le Festival international de la photo animalière et de nature de Montier-en-Der est monté en puissance au fil des ans et a fini par acquérir ses lettres de noblesse. Il fait figure aujourd’hui d’institution.
 
Hymne aux beautés de la nature, ode à la vie sauvage, le festival est connu et reconnu dans le monde entier pour la qualité exceptionnelle de ses expositions disséminées un peu partout dans la ville et même au-delà.
 
Il est devenu une étape incontournable pour tous les photographes, qu’ils soient amateurs ou professionnels, mais aussi pour le grand public qui se nourrira de belles images, de rencontres et de débats autour du thème de l’environnement.
 
Le festival de Montier-en-Der attire plusieurs dizaines de milliers de festivaliers chaque troisième semaine de novembre.
Distance avec le Camping du Buisson : 18 km
Image
Image

Le casino du lac du Der : à vous de jouer

Jouer avec modération n’est pas un péché ! Vous pouvez aller tenter votre chance au casino du lac du Der, qui a été construit sur le port. Machines à sous, jeux de table traditionnels ou jeux de table électroniques multiplieront vos chances de gagner.
 
On peut aussi boire un verre au bar et déjeuner au restaurant de l’établissement, en jouissant d’une vue imprenable sur le lac.
Distance avec le Camping du Buisson : 21 km
Image
Image

Le champagne : descentes de caves

Marne, Aube, Haute-Marne : le lac du Der est riverain de ces trois départements, qui sont aussi tous trois producteurs de champagne. Il serait dommage de ne pas faire une petite descente dans les caves des vignerons locaux !
 
Les viticulteurs champenois sont gens accueillants. Ils sauront vous transmettre leur passion et partager avec vous les grands et les petits secrets du vin le plus célèbre du monde. Plus qu’une technique, élaborer un champagne est un art. Mais aussi et surtout un plaisir dont vous profiterez au détour d’une dégustation.
Distance avec le Camping du Buisson : 26 km (cave la plus proche)
Image
Image

Le château de Cirey-sur-Blaise :
tête à tête avec Voltaire

Le nom du château de Cirey-sur-Blaise reste indissolublement lié à celui de Voltaire. Le grand écrivain français y a séjourné de 1734 à 1749, hébergé par sa bonne amie, l’érudite marquise du Châtelet. Deux grands esprits — celui du philosophe des Lumières, et celui d’une femme en avance sur son temps — ont éclairé de leur amour ce magnifique écrin qui leur fut fécond sur le plan intellectuel.
 
Classé aux Monuments historiques, cet édifice privé construit aux XVIIe et XVIIIe siècles est ouvert à la visite. L’occasion de découvrir le petit théâtre construit par Voltaire pour répéter ses pièces, ainsi que le très romantique parc arboré qui déroule ses fastes sur 5 hectares.
Distance avec le Camping du Buisson : 30 km
Image
Image

Colombey-les-Deux-Eglises :
“Colombey-De-Gaulle”

S’il est un village en France qui resté marqué à tout jamais par le passage d’un homme, c’est bien Colombey-les-Deux-Eglises. Le souvenir du Général de Gaulle y est omniprésent. L’illustre personnage y a vécu, y est mort et y est enterré.
 
Sa tombe, fort simple, est un lieu de pèlerinage pour tous les admirateurs du libérateur de la France. Sa résidence familiale, la Boisserie, a été transformée en musée. En la mémoire du “grand Charles”, on a aussi érigé une gigantesque Croix de Lorraine en granit rose, tandis qu’un Mémorial retrace l’histoire de l’ancien président de la République, histoire qui se confond avec celle du XXe siècle.
Distance avec le Camping du Buisson : 48 km
Image
Image

Nigloland : plein d’attractions, plein de sensations

Situé à Dolancourt, dans le département de l’Aube, Nigloland réussit un tour de force : offrir chaque année à ses visiteurs une nouvelle attraction ! Et pas n’importe laquelle : toujours plus haut, toujours plus vite, toujours plus fort, toujours plus époustouflant.
 
Tout cela sans jamais renier sa vocation familiale, à l’image de ses fondateurs, deux frères anciens forains. Avec ses 4 univers différents, ses 40 attractions et spectacles, ses 8 restaurants à thème, c’est l’assurance de passer une journée inoubliable, riche en frissons et en émotions, dans un cadre verdoyant qui n’est pas sans rappeler celui du Camping du Buisson.
 
Nigloland est devenu sans conteste le plus grand des petits parcs d’attractions français.
Distance avec le Camping du Buisson : 52 km
Image
Image

Le Parc national de forêts :
au cœur d’un sanctuaire vert

Le Parc national de forêts est le dernier-né des grands parcs nationaux. C’est aussi celui qui est situé le plus au nord de la France et le premier à s’installer en plaine. A cheval sur la Haute-Marne et la Côte-d’Or, autrement dit la Champagne et la Bourgogne, il a pris possession du plateau de Langres en s’étendant sur plus de 240 000 hectares, dont moitié de forêts.
 
Composé majoritairement de feuillus (hêtres, chênes, charmes, etc.), le parc est riche aussi d’une grande diversité de milieux naturels : sources, rivières, prairies, marais tufeux (dépôts de calcaire autour des mousses), pelouses sèches, éboulis de roches…
 
Ces différents écosystèmes abritent une faune et une flore abondantes, dont certaines remarquables comme le sabot de Vénus (orchidée), le chat sauvage ou la cigogne noire.
 
Les hommes aussi ont laissé leur empreinte à travers des activités telles que la métallurgie, l’agriculture, l’extraction de pierre et bien sûr le travail du bois.
Distance avec le Camping du Buisson : 87 km (siège du Parc à Arc-en-Barrois)
 

Ici, vous ne serez pas dérangés par les voisins : il n’y en a pas.
Ici, vous ne serez pas réveillés par la circulation : la route est
très peu fréquentée.

Le Camping du Buisson est ouvert du 15 avril (en locatif) au 31 octobre.
Les emplacements sont accessibles dès le 1er mai.